Le plus gros inconvénient du Bokashi selon moi

J'ai récemment fait l'acquisition d'un Bokashi pour mon appartement. Après quelques mois d'utilisation, c'est maintenant le bon moment pour vous faire mon retour sur les avantages et les inconvénients de ce composteur.
Notre Planète Verte
11 Min Read

Depuis le 1er janvier 2024, valoriser ses déchets par le compost est obligatoire pour tous. Dans les faits, il est très difficile de le faire pour la majorité des gens. L’objectif est surtout d’encourager les collectivités à mettre en place des moyens pour que nous puisons tous composter.

J’ai donc chercher un moyen d’avoir un compost dans mon appartement. Il faut l’admettre, découvrir le Bokashi a été une révélation personnelle significative. Cette méthode offre une chance unique de minimiser les déchets, surtout pour ceux vivant en appartement. Cependant, il est crucial de reconnaître que le Bokashi présente plusieurs inconvénients, dont un particulièrement notable.

Qu’est-ce que le Bokashi ?

Origines et fonctionnement

Le bokashi, mot japonais signifiant « matière organique fermentée », représente une méthode de compostage révolutionnaire développée par le Professeur Teruo Higa au Japon​​. Ce système se distingue du compostage traditionnel par l’utilisation de micro-organismes efficaces (EM) pour accélérer la décomposition des déchets organiques dans un environnement anaérobie, c’est-à-dire sans oxygène​​​​. Cette technique, adaptée pour les petits espaces comme les appartements, transforme les déchets de cuisine en un engrais riche et nutritif, sans émettre de mauvaises odeurs​​​​.

Composants du Bokashi

  • Le Seau Bokashi: Il s’agit généralement d’un seau hermétique avec une grille au fond pour séparer les déchets de leur jus. Un robinet est situé en bas pour récupérer le jus de compost, riche en nutriments​​.
  • Activateur Bokashi: Ce mélange de son et de micro-organismes (comme les bactéries lactiques, levures et phototrophes) accélère le processus de fermentation​​.
  • Processus de compostage: Vous déposez des déchets organiques dans le seau, les recouvrez d’une couche de son Bokashi et fermez hermétiquement le couvercle. Ce processus est répété jusqu’à ce que le seau soit plein​​.

Le processus de fermentation

  • Durée et phases: Le seau est rempli généralement en un mois, après quoi le compost est prêt en deux à quatre semaines. Pendant ce temps, le liquide produit par la fermentation des déchets alimentaires est un excellent engrais organique​​.
  • Produits du Bokashi: Deux produits sont obtenus – un liquide de fermentation (thé de compost) et un compost fermenté. Le liquide dilué sert d’engrais pour les plantes, tandis que le compost fermenté est utilisé pour enrichir la terre​​​​.

dechets dans un bokashi

Avantages du Bokashi

  • Efficace et rapide: Transforme une variété de déchets organiques, y compris la viande, le marc de café et les produits laitiers, en compost riche en quelques semaines​​.
  • Compact et sans odeur: Idéal pour une utilisation en appartement grâce à sa taille compacte et à l’absence d’odeurs désagréables​​​​.
  • Écologique: Réduit considérablement la quantité de déchets ménagers, contribuant ainsi à un environnement plus propre​​.

Utilisation et maintenance

  • Utilisation: Détailler les déchets en petits morceaux, les déposer dans le seau, les recouvrir de poudre bokashi et fermer hermétiquement​​.
  • Maintenance: Nettoyage du seau après chaque cycle de compostage en évitant les produits chimiques abrasifs​​.

Le Bokashi se révèle donc être une solution de compostage innovante, adaptée à la vie urbaine moderne, qui transforme les déchets ménagers en un précieux amendement pour les sols. Que vous viviez en appartement ou en maison, le Bokashi offre une manière simple et écologique de participer à la réduction des déchets et à l’enrichissement de vos plantes.

Le plus gros inconvénients du Bokashi : la gestion du compost

Si vous vivez en appartement comme moi, il y a un gros inconvénient à connaitre quand on utilise le Bokashi.

gestion du compost

L’un des inconvénients majeurs associés à l’utilisation du composteur Bokashi, surtout pour ceux qui résident en appartement, est la nécessité de trouver un endroit adéquat pour vider le compost une fois le processus de fermentation terminé. Le Bokashi produit un compost fermenté riche en nutriments, mais ce dernier doit être intégré dans la terre pour achever sa transformation en amendement solide, un processus qui peut prendre de deux à quatre semaines supplémentaires.

Enjeux pour les résidents d’appartements

  • Manque d’accès direct à un espace vert: Pour les habitants d’appartements sans jardin, il peut être difficile de trouver un espace extérieur convenable où vider le compost. Ceci est particulièrement problématique dans les zones urbaines denses où les jardins privés et les espaces verts sont limités.
  • Recherche de solutions alternatives: Les résidents peuvent se retrouver à la recherche de jardins communautaires, de parcs ou d’autres espaces publics où le compost peut être utilisé, ce qui implique souvent des démarches supplémentaires et peut s’avérer peu pratique au quotidien.
  • Gestion du digestat: Le digestat issu du Bokashi reste très acide juste après la fermentation. Il est donc nécessaire de le mélanger avec de la terre pour neutraliser son acidité avant son utilisation. Cette étape supplémentaire demande un espace adéquat pour mélanger et stocker le compost pendant sa maturation.

Vous l’aurez compris, maintenant que mon Bokashi est plein, je n’ai pas de solution pour le vider. En attendant que ma commune installe des bacs à compost, j’utilise le jardin de mes parents.

Quels autres solutions pour vider son compost ?

  • Partenariats avec des jardins communautaires: Une solution peut être de nouer des partenariats avec des jardins communautaires ou des initiatives locales de compostage qui acceptent le compost Bokashi. Cela permet de gérer efficacement le compost tout en participant à un projet écologique communautaire.
  • Compostage collectif: Certaines municipalités ou associations proposent des points de collecte de compost où les résidents peuvent apporter leur compost Bokashi. Il est conseillé de se renseigner auprès de sa commune pour connaître les options disponibles.
  • Utilisation limitée dans des pots de fleurs: Pour ceux qui disposent d’un balcon ou d’une petite terrasse, il est possible de mélanger une quantité limitée de compost Bokashi avec du terreau dans de grands pots de fleurs ou des bacs à plantes.

Autre inconvénient du Bokashi

seau à compost plein

Un inconvénient notable du composteur Bokashi est la nécessité de marquer une pause dans son utilisation dès que le seau est plein. Cette interruption, indispensable pour assurer une fermentation complète des déchets organiques, s’étend souvent sur une période allant de deux à quatre semaines. Pendant ce temps, l’ajout de nouveaux déchets est impossible, ce qui interrompt le cycle habituel de compostage.

L’impact de cette interruption se fait sentir particulièrement dans la gestion quotidienne des déchets. Les utilisateurs doivent alors chercher des moyens alternatifs pour traiter leurs déchets organiques durant la phase de fermentation, une contrainte qui peut s’avérer délicate, surtout pour ceux qui génèrent une quantité importante de déchets de cuisine.

Face à cette problématique, certains se tournent vers l’option d’acquérir un deuxième seau Bokashi. Cette solution permet de continuer le compostage sans interruption, mais elle implique un coût supplémentaire et nécessite plus d’espace de stockage.

Bokashi vs. autres méthodes de compostage

Bokashi vs. Lombricompostage vs. Compostage Traditionnel

Le compostage Bokashi permet de composter presque tous les types de déchets de cuisine, y compris la viande et les produits laitiers, dans un seau hermétique. Après environ deux semaines de fermentation, la matière doit être enterrée pour terminer la décomposition​​.

Le lombricompostage, en revanche, utilise des vers pour transformer les déchets organiques en compost. C’est un processus aérobie nécessitant un équilibre des apports en matières organiques. Les vers produisent un compost directement utilisable ainsi qu’un engrais liquide très concentré. Les déchets acceptés sont plus limités comparés au Bokashi, excluant notamment les matières animales et les produits laitiers​​.

Le compostage traditionnel est un processus aérobie où les déchets de jardin et une partie des déchets de cuisine sont décomposés naturellement. Ce système demande un entretien régulier, notamment le retournement et parfois l’humidification du compost. Il est idéal pour de grands volumes de déchets, mais plus lent que le Bokashi et le lombricompostage​​.

Le choix entre le Bokashi, le lombricompostage et le compostage traditionnel dépend des besoins spécifiques de chaque utilisateur, notamment en termes de types de déchets à traiter, d’espace disponible, et de fréquence de compostage. Tandis que le Bokashi est idéal pour une grande variété de déchets de cuisine dans un espace restreint, le lombricompostage convient mieux à ceux qui préfèrent un compost directement utilisable et sans besoin d’enterrer. Le compostage traditionnel reste le choix préférable pour les grands jardins et les volumes importants de déchets.

Conclusion : j’aime mon Bokashi

L’un des principaux inconvénients rencontrés par les utilisateurs de composteurs Bokashi, en particulier ceux vivant en appartement, réside dans la gestion adéquate des déchets organiques. Trouver un endroit approprié pour stocker le compost dans un espace restreint, tout en gérant les déchets en attente de traitement, représente un défi notable. Les appartements, souvent limités en termes d’espace, ne disposent pas toujours d’espaces extérieurs comme un balcon ou une terrasse, ce qui contraint souvent à garder le seau Bokashi à l’intérieur. Cette situation peut créer un inconvénient en termes de disponibilité d’espace et d’accessibilité.

Dans un contexte urbain, où le stockage des déchets en attente de compostage nécessite une solution temporaire, il peut être particulièrement compliqué de trouver une approche pratique dans des espaces confinés. Cette situation souligne l’importance d’une planification soignée et d’une adaptation méticuleuse pour intégrer de manière efficace le système Bokashi dans un environnement résidentiel urbain.

Avez-vous un Bokashi chez vous ? Racontez nous votre expérience en commentaire.

Partager cet article
Passionnés par la nature et l'écologie, Florian et Jonathan créé le blog "Notre Planète Verte" afin de canaliser cette passion en créant un espace où ils peuvent partager leurs connaissances, idées et expériences avec une communauté de personnes partageant les mêmes idées.
Laisser un commentaire